Une fête sauvage

Une fête sauvage.

 

Un projet de fiction de Delphine Luchetta, 17 minutes, DCP 4K 1.85, parlé français

 

Peu avant l’aube, lors d’une rave techno illégale dans une forêt, Tom croise par hasard sur le parking, Jess, dont il vient de se séparer. Irrité de la voir allumer d’autres garçons, il refuse de la saluer et s’en va retrouver ses amis sur la piste de danse. Il ne parvient pas à se détendre, malgré la qualité de la musique, et part chercher des boissons au bar. Il est rejoint par Jess qui veut régler ses comptes. Elle lui reproche son caractère peu conciliant et sa mauvaise humeur. Lui l’accuse d’avoir menti sur les raisons de leur rupture. Au même moment, une partie des organisateurs discutent dans leurs quartiers généraux derrière le bar, appréhendant le long trajet qui les attend le lendemain vers la ville où ils ont prévu une autre rave. Soudain les lumières et la sono s’éteignent brusquement. C’est la panique. Les organisateurs croient d’abord à une intervention de la police mais découvrent le cadavre d’un rapace nocturne dont l’électrocution a causé la panne. Quelques participants dont Jess et Tom sont présents. En dépit du malaise ambiant, les organisateurs parviennent à relancer le groupe électrogène et à reprendre la fête. Certains participants dégoûtés s’en vont. Jess dit vouloir retourner danser et s’éloigne. Tom reste pour enterrer l’oiseau. Après avoir terminé, Tom retourne seul se mêler aux fêtards attroupés devant les enceintes. Tout en s’abandonnant à la musique, il fond en larmes tandis que les autres accueillent en liesse le lever du soleil.