A propos

Delphine Luchetta

 
 

CV
Filmographie
Contact

 

Rien ne semblait à priori me destiner à faire des films. Née en 1972 à Genève, d’une mère bâloise infirmière et d’un père igbo chercheur en biochimie médicale, je rêvais enfant de devenir océanographe comme Jacques-Yves Cousteau. Un diplôme de plongée sous-marine en poche, je suis rentrée à l’Université en Sciences de la Terre et de l’Environnement mais la perspective d’un métier dans la vidéo ou dans la musique, que je pratiquais aussi, m’attire de plus en plus. Il fallait choisir. J’ai fini par me tourner vers le cinéma, situé très exactement à la croisée de toutes mes passions.

Constatant mon intérêt pour la technique, un professeur de la HEAD dont j’ai malheureusement oublié le nom, m’a encouragé à ne pas m’inscrire dans une école d’art. Ne sachant toujours pas à ce jour si j’ai bien fait, j’ai suivi son conseil. Après m’être essayée à la critique, je suis partie faire une formation de scénariste avec Jean-Marie Roth à Paris en 1997. De retour à Genève, j’ai appris le montage 16mm avec Laurent Asséo aux Activités Culturelles de l’UNIGE, puis le montage virtuel sur AVID et Adobe Creative Suite auprès de Frédéric Junod et Cédric Charrey, deux anciens techniciens de la RTS. L’expérience m’a donné la motivation de m’équiper de mon propre matériel et de créer en 2002 une structure de production, Susu-prod.

Depuis 2017, je travaille pour la coopérative culturelle genevoise Ressources Urbaines et depuis 2019, pour l’association pour la parité dans l’audiovisuel suisse SWAN – Swiss Women’s Audiovisual Network, en tant qu’animatrice de communauté, productrice de contenus web, vidéaste et photographe. En parallèle, j’ai réalisé des films promotionnels pour des artistes (Partir d’un point – Mise en mouvement, Le vent du largeLa troisième oreille) et je prépare actuellement un projet de documentaire Rendre à la terre ainsi qu’un projet de fiction La forêt suspendue.